30 janvier 2012

Bonjour !

Avec de l'humour et de l'autodérision, des traversées pénibles peuvent être surmontées, voire fertiles. Une maladie me dégringole sur la tête (un myélome, pour les connaisseurs), et c'est l'occasion de se battre, mais aussi de revoir ses priorités et "prendre du champ". Ce livre auto-édité, c'est en quelque sorte mon témoignage optimiste, et je l'espère, porteur d'espoir.

Pour voir la présentation de mon livre, cliquez sur le lien ci-dessous !

 rentree08 013

 Cliquez ici pour une présentation en_PDF

 présentation La boule à zéro JPEG

Posté par mtparenteau à 11:42 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Bonjour ! Avec de l'humour et de l'autodérision,

    très drôle

    Voici un livre très drôle à lire, à l'humour sarcastique, qui permet de voir que toute situation humainement cauchemardesque peut être retournée grâce à la volonté de vivre, et de vivre heureux. Malgré un langage soutenu et un vocabulaire médical important pour ceux qui ont la chance de ne jamais cotoyer les hopitaux ce livre se lit vite et le sourire aux lèvres, voire le fou rire aux tripes. Et pourtant... C'est bien là le sujet...

    Posté par esther, 05 février 2012 à 17:00 | | Répondre
  • Tel Prométhée allant quérir le "feu sacré" pour le livrer aux hommes, Thierry part à l'assaut de sa maladie et nous dévoile son combat sans voyeurisme ni apitoiement. Au diable la transparence et ses paillettes !

    Pour ceux qui ont envie de le découvrir, je dirai que Thierry manie l'humour comme le style : de la douceur, de la distance, de la joie et une dose d'émotion sincère. Ce livre ne sonne pas faux, il sonne l'hallali de la Faux et recèle en effet une formidable volonté de vivre.

    Posté par Renaud Wetzel, 05 février 2012 à 18:59 | | Répondre
  • Oh le bel et cruel ouvrage ! Le spectateur de lui-même est aussi acteur d'où la possible douleur.
    Derrière l'humour et les vives couleurs du rideau quand il s'ouvre on devine au fond de la scène une peine surmontée et, cependant, nous avons le culot d'en rire mais aussi l'occasion d'admirer la distance entre soi et Soi. Bravo; Uncle Jack

    Posté par Jack, 07 février 2012 à 10:02 | | Répondre
  • La boule à zéro ne vous mettra pas le moral à zéro ! L'humour antidote de Thierry permet de dépasser la gravité de la maladie pour partager son regard franc et optimiste sur l'existence. Il nous invite à une sincérité qui désinhibe et renforce les liens. Un livre qui devrait être remboursé par la sécu !

    Posté par Anne-Sophie, 09 février 2012 à 18:09 | | Répondre
  • Le titre, comme celui de la première ébauche, donne le ton du livre, celui de l'humour tenant la maladie à distance raisonnable, pour la toiser et l'empêcher de prendre la place qu'elle réclame. S'y retrouveront les biens portants, ceux qui ne l'ont pas toujours été et qui en sont revenus, ceux qui luttent et ceux qui croient, pourvu qu'ils ne perdent jamais de vue ce qui fait le sel de la vie.

    Posté par Cyrille, 11 février 2012 à 11:11 | | Répondre
  • Y'a qu'un cheveu...

    Comme le titre l'indique , ce livre n'est pas tiré par les cheveux , l'auteur ne se départit jamais d'un humour à l'épreuve des balles, comme pour mieux tenir en respect cette bête qu'est la maladie. Si l'on peut louer la médecine pour ses grands progrès, on ne peut s'empêcher de penser que c'est aussi la lucidité sur ce qui fait la richesse d'une vie, une furieuse volonté de vivre, la proximité avec ceux que l'on aime qui ont permis à Thierry de surmonter l'inimaginable. Un exercice de salubrité publique et d'espoir , chaudement recommandé (même aux biens portants), que l'on quitte le sourire aux lèvres.
    Régis , "grand " frère de Thierry

    Posté par Régis Parenteau, 13 avril 2012 à 14:20 | | Répondre
Nouveau commentaire